“C’est à moi de montrer au coach que je peux intégrer l’effectif, qu’il peut me faire confiance, avoir du temps de jeu et des responsabilités.”

//“C’est à moi de montrer au coach que je peux intégrer l’effectif, qu’il peut me faire confiance, avoir du temps de jeu et des responsabilités.”
Crédit Photo : Sharks-Antibes.com

Bonjour Giuliano et merci de nous accorder cette interview. Comment vas-tu ?

Bonjour, je vais très bien merci.

Peux- tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Giuliano Neri, j’ai 20 ans, je viens de Belgique et je suis à Antibes maintenant depuis 4 ans

Quel genre de joueur es-tu ?

Alors je suis le joueur qui déteste perdre, je suis un mauvais perdant et j’aime encourager et motiver mes coéquipiers. Sinon sur le terrain je suis poste 2/1, je dépanne beaucoup à la mène et un de mes points forts est le shoot à 3 points.

Tu es maintenant un joueur confirmé de l’équipe espoir, quels conseils pourrais tu donner aux plus jeunes joueurs?

Les conseils que je donnerai aux jeunes c’est de toujours se donner à fond lors des entraînements, de toujours vouloir s’améliorer, se surpasser et être fort mentalement. Il faut se dire que quelqu’un sur la Terre s’entraîne toujours plus que soi et ça doit être une motivation supplémentaire pour s’entraîner tous les jours de manière intensive et ce travail va être récompensé à moment ou un autre.

Quel est ton bilan personnel sur ta saison ?

Mon début de saison à été compliqué car je n’arrivais pas à trouver mon rythme et je ne jouais pas à mon niveau. Mais au fil des rencontres j’ai réussi à me réajuster, à être performant durant les différents matchs donc je pense que cette saison m’a beaucoup appris mentalement. Bien sur j’ai pu améliorer plusieurs facettes de mon jeu donc je suis assez content de ma saison même si je veux et je peux toujours faire mieux.

Et au niveau collectif ?

Au niveau collectif on a pu cette saison gagner beaucoup plus de matchs que les années précédentes. Nous avons réussi à hausser notre niveau de jeu, de trouver une certaine alchimie qui nous a permis de performer et gagner des matchs même si nous ratons de peu le Trophée du Futur.

L’année dernière tu disputais le Trophée du Futur à l’Azur Arena, un grand moment je présume ?

Exactement, ce fut une très bonne expérience d’autant plus que le trophée se faisait chez nous. Voir autant de monde à l’Azur Arena qui sont venus voir les matchs et aussi les White Sharks nous supporter durant tout le trophée nous a fait énormément plaisir et donc ce fut un grand moment.

Le moment le plus fort pour toi sur cette compétition ?

Alors sans aucun doute c’était la victoire contre la SIG Strasbourg en quart de finale où personne nous attendait. Nous avons créer la surprise et bien-sur le buzzer que j’ai mis qui nous a permit de gagner me restera mémorable personnellement.

Cap sur la saison 2019-2020, beaucoup de personnes te verraient bien intégrer l’effectif pro, qu’en penses tu ?

C’est à moi de montrer au coach que je peux intégrer l’effectif, qu’il peut me faire confiance, avoir du temps de jeu et des responsabilités. Donc je vais continuer de travailler dur et attendre que mon heure vienne

Comment te vois tu dans quelques années ?

Alors je ne me pose pas trop cette question car je vois toujours à court terme ,je me mets toujours des paliers à atteindre dans le but d’atteindre des objectifs personnels mais c’est sure j’aimerai et je ferai tout pour jouer au plus haut niveau.

La sélection nationale tu y penses?

Pour l’instant je n’y pense pas trop car je suis plus focus sur la sélection des – de 20 ans qui se joue cet été. C’est ma dernière sélection nationale en tant que jeune et après oui quand le moment sera venu j’y penserai fortement

By | 2019-05-17T23:01:23+02:00 mai 17th, 2019|News|0 Comments

Leave A Comment