Deux mi-temps, deux équipes

//Deux mi-temps, deux équipes

Les Sharks ne se sont pas facilité la tâche en étant dominés des les premières secondes de la rencontre grâce à un tir derrière la ligne pour l’équipe de Jérôme Navier. À peine le match débuta que les personnes présente à l’Azur Arena ont eu droit à un véritable show à 3 pts de l’équipe de Poitiers alors que la bande à Ukic subissait l’intensité de l’équipe adverse.

C’est tout naturellement que la lanterne rouge de la division menait au score au terme du premier quart-temps.

Une pause qui n’aura aucun effet sur les hommes de Nikola Antic avec des tirs difficiles mais aussi une réussite aux LF calamiteuse (5/13 à 38%). Sans compter au duo Ukic-Hearst qui essayait de prendre le jeu à leur compte sans grande réussite tant la défense poitevine est resserrer. Une défense accompagné d’une énorme intensité qui permet à Ona Embo et son équipe de rentrer aux vestiaires avec une petite avance au tableau d’affichage

Une pause qui fera le plus grand bien à l’équipe locale pour attaquer ce troisième quart-temps tambour battant avec un 13-0. Une série qui coûtera cher au poitevins dépassé par l’intensité en défense de l’équipe antiboise. Plusieurs contre de Doucouré et Raposo au cours de la deuxième période qui seront décisif et permettent aux Sharks de contre attaquer avec réussite.
Malheureusement le sort s’acharnera sur les hommes de Jérôme Navier dans ce troisième quart où deux techniques et une antisportive seront sifflés par le corps arbitral. Des décisions qui permettent à Morency et Hearst de creuser l’écart avant d’attaquer la dernière période.

Un quatrième quart qui sera la continuité du troisième quart pour les Sharks qui auront dominés la deuxième période sans vraiment être inquiété par l’équipe du PB86 ou le manque de fraîcheur et de rotation se fit sentir en deuxième mi-temps.

Cinquième victoire d’affiler pour notre équipe qui remonte doucement mais sûrement au classement de Pro B. Fernando Raposo s’est montré précieux ce soir des deux côtés du parquet et fini donc MVP de la rencontre

Les réactions :

Credit Photo : White Sharks Côte d’Azur

Nikola Antic : Je savais la difficulté du premier match après la trêve et je prend la victoire peut importe la manière. Ça été pénible pour nous, notre destin est de laisser l’adversaire prendre la confiance. J’ai jamais considérer les 5 départs comme les 5 meilleurs joueurs pour permettre d’avoir des solutions sur le banc. Mais louper des LF à répétition c’est dangereux et nous avons énormément de balle perdue. Avec la trêve j’ai l’impression d’être revenu deux mois en arrière. Cette victoire est une bonne chose et ça se joue de peu. L’équipe prend la confiance et ça devient mais on va voir dans l’avenir si nous nous comportons comme une petite équipe ou une grande équipe. Nous sommes encore loin de ce que nous visons en début de championnat.

Kévin Mendy : On a perdu notre collectif en 2e mi-temps, chose qui nous a aidés en première mi-temps. Nous n’avons pas su répondre face à l’agressivité antiboise qui ont bien réagis. Si on veut avancer il faut avoir une attitude positive et construire sur la première mi-temps.

Jérôme Navier : Antibes à commencer la deuxième mi-temps avec un 5 majeur qui était différent du premier, plus de qualité athlétique et plus de pression pour nous faire commettre des petites erreurs, ce qui les a libérés. Nous sommes en pleine construction, on va s’appuyer sur ce qui s’est passé en première mi-temps ou le jeu était intéressant ou nous étions plus frais. L’objectif c’est de mettre des nouvelles fondations, une philosophie qui va changer. Ça va venir, il faut quon travaille pour continuer sur la lancée de nos deux premier quart-temps de ce soir.

La prochaine sera rencontre encore plus décisive face à un concurrent à la montée, Rouen Métropole Basket à la Kinderarena qui continu d’entretenir  dix-sept victoires de suite à domicile.

By | 2020-01-11T11:51:42+01:00 janvier 11th, 2020|News|0 Comments

Leave A Comment