Deux rencontres pour deux victoires ?

//Deux rencontres pour deux victoires ?

Credit Photo : Miko Missana

Après avoir joué les 4e et 7e journées, nos Sharks accueillent demain soir à l’Azur Arena l’équipe alsacienne de Souffelweyersheim pour la 12 journée avant de se déplacer le samedi en Île-de-France pour affronter le Paris Basket.

Nouveau départ et nouvelle dynamique à créée donc, pour nos joueurs, qui affrontent l’avant dernier du championnat demain soir et aligne autant de défaites que de match disputés.

Stéphane Éberlin dispose de l’équipe la plus faible du championnat sur le papier. Mais attention à la réaction d’orgueil face à des adversaires qui n’ont rien à perdre et se retrouve acculé dans leur retranchements.

Le mulhousien peut s’appuyer sur des éléments d’expérience tel que Jason Bach ou Sylvain Sautier mais qui n’ont pas encore montré tout leur potentiel en Pro B. Le trio JNFL paraît limité avec un apport en moyenne inférieur à 10 pts pour l’ensemble des trois joueurs sur l’ensemble des trois rencontres disputées.

Une rencontre qui sera à suivre en direct à partir de 19h45 sur Azur TV

Côte parisien, le début de saison a été plutôt léger avec seulement trois rencontres de championnat disputés mais occupe néanmoins la 4e place à l’heure actuelle.

Avec un effectif relativement jeune, Jean-Christophe Pratt peut s’appuyer sur le duo Boungou Colo – Amara Sy qu’on ne présente plus. Mais attention au poste 4, Dustin Sleva qui se montre intraitable et à fait de très bonne prestations jusqu’à aujourd’hui sans oublier Gauthier Denis qui se montre toujours décisif.

Les Sharks ont de leur côtés un bilan assez flatteur même si il peut y avoir quelques regrets avec les défaites face à Rouen à la KinderArena (87-81) ou face à Vichy-Clermont (86-92) mi-décembre à l’Azur Arena.

Anthony Stanford s’appuiera à priori jusqu’à la fin de saison sur une base 100% JFL avec néanmoins des joueurs d’expérience pour encadrer cette jeune garde.

Plus besoin de présenter l’axe 1-5 composé de Gédéon Pitard et Ali Traoré qui sont secondé par Sadio Doucouré sur le poste 3.

Des joueurs d’expérience qui encadre des jeunes, plein d’avenir, qui représente le projet mis en place par la direction du club avec l’objectif de retourner en Jeep Élite dans les années à venir.

Néanmoins, cette équipe manque d’un vrai patron capable d’accélérer le jeu à la mène et d’apporter un danger sur le shoot extérieur. Un joueur qui pourrait faire la différence et permettre à notre équipe de changer de dimension au sein de la Pro B et d’être dans le haut du panier.

Avec le départ de Cleanthony Early, coach Stanford va pouvoir travailler plus sereinement sans avoir un élément perturbateur à gérer en permanence. Mais le manque de scoring risque de se faire ressentir dans les semaines à venir et ce sera à cette jeune garde antiboise de montrer les crocs.

C’est au joueur de se battre dès la première seconde sur le parquet jusqu’au coup de sifflet final. Des nouvelles victoires permettrait d’engranger de la confiance et de travailler plus sereinement sans avoir une pression supplémentaire lié au classement.

QUE LE MEILLEUR GAGNE, TANT QUE CE SOIT ANTIBES !!!!

By | 2021-01-11T17:10:39+01:00 janvier 11th, 2021|News|0 Comments

Leave A Comment