Intersaison – Le regard déjà tourné vers une nouvelle saison

//Intersaison – Le regard déjà tourné vers une nouvelle saison

Si l’exercice 18/19 nous a laissé un certain goût amer, l’été s’annonce mouvementé dans l’antichambre des Antibes Sharks. Nikola Antic a déjà débuté sa campagne de recrutement, pour une équipe à son image et à celle du blason antibois.

Vite oublié la saison passée pour se focaliser sur celle à venir. Si les Sharks sont rétrogradés en pro B (de même que Fos/mer, le promu 2017-2018), les objectifs n’en restent pas moins importants : terminer dans le top 4. Et pour le moment, c’est sur le marché des transferts que ça se passe.

“J’aimerai avoir des joueurs à l’image de l’animal sur notre maillot”

                                                                                           Nikola Antic le 12/09/2019

Voila ce que Nikola Antic, fraîchement débarqué suite au départ de Julien Espinosa a déclaré à la fin de la saison. Et c’est dans l’ombre que le coach Yougoslave a déjà lancé son recrutement. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne fait pas dans la dentelle. Manque de caractère pour certains, de talent ou de motivation pour d’autres. En clair, on efface tout (ou presque) et on recommence.

Les joueurs sur le départ

Louis Campbell

Arrivé en provenance de Levallois, l’ancien meneur de la SIG Strasbourg n’aura disputé que 16 rencontres en Jeep Elite cette saison. Victime du mauvais  début de saison des Sharks, le meneur vétéran n’aura pas été ridicule (7.1 pts, 2.1 rbds, 2.7 pds pour 5.6 d’éval)

Notre analyse 

L’erreur s’il y en a eu une : L’avoir pris comme meneur titulaire à l’age de 39 ans.

Son point de chute ? 

Selon nos informations, le joueur US serait en négociation avancée avec le Cannet qui évoluera la saison prochaine en NM2.

Isaïa Cordinier

Crédit Photo : Nanterre 92

Après une saison blanche, l’homme en forme de cette fin de saison a déjà signé pour un club de Jeep Elite avec lequel il devrait jouer l’Eurocup. A Antibes il tournait à 10.6 points, 3.9 rebonds, 3.2 passes décisives pour 11.3 d’éval.

Son point de chute ? 

Notre Analyse 

Une bonne chose pour lui qui pourrait se faire remarquer et espérer rejoindre les Nets de Brooklyn, la franchise NBA qui détient désormais ses droits.

Taurean Green

Venu remplacé Louis Campbell au mois de Novembre, le meneur Américo-Géorgien a déçu par son manque de régularité malgré des débuts intéressants. Disposant d’une année de contrat avec les Sharks, il  ne sera pas retenu par le staff des Sharks. Pas d’informations quant à son avenir.

Paul Rigot 

Arrivé de Monaco en début de saison 2017-2018, le poste 3 , n’aura pas su se démarquer malgré sa bonne volonté. Limité techniquement et physiquement, le joueur formé à CFBB a compilé 3.5 pts, 1.6 rbs, 0.4 pd pour 3 d’évaluation sur la saison 2018-2019 et ne sera probablement pas conservé pour l’exercice à venir.

Viktor Gaddefors

C’était la bonne surprise de la saison 2017-2018 en provenance de Uppsala Basket en Suède. Venu en tant que pigiste médical suite à la blessure de Max Kouguere, l’international Suédois avait réussi à convaincre Julien Espinosa et son staff de lui donner un contrat de 2 ans. Mais sur le dernier exercice, celui qui était le back-up de Tim Blue nous a donné l’impression de ne jamais trouver sa place. Enchaînant les mauvaises performances couplées à une blessure qui l’aura éloigné des parquets quelques temps, rien ne porte à croire qui sera des nôtre la saison prochaine. Il lui aurait d’ailleurs été demandé de trouver un nouveau point de chute.

 

Aigars Skele

Présenté comme un véritable artilleur avec un CV long comme le bras, l’international Letton aura été la plus grosse déception cette saison. Malgré quelques rencontres intéressantes, le poste 2 a baissé les bras au fur et a mesure. Il aura d’ailleurs perdu sa place dans le 5 de départ en cours de saison au profit de Isaia Cordinier.  Disposant d’un contrat d’un an seulement il ne sera donc plus un Sharks et devrait retourner dans le nord de l’Europe.

Max Kouguere

Joueur JFL référencé Pro A ayant fait ses preuves, le joueur originaire de Centrafrique aura été l’ombre de lui même malgré toute sa bonne volonté. Avec  5 pts, 2.7 rbds, 1 pd pour 5.1 d’éval sur la saison écoulée, il était loin de ses standards habituels,  un manque réel chez les Sharks. Courtisé par la Chorale de Roanne (champion de pro B – promu JE) le joueur formé au BCM serait selon nos sources en négociation avec le Cannet Côte Azur Basket.

Chris Otule

Déjà passé par l’Azur Arena lors de la saison 2016-2017, le pivot arrivé en renfort en même temps que Taurean Green n’a pas été la hauteur des espoirs placés en lui. Trop limité, le joueur Nigérian aura été le premier a quitter le navire en partant pour la deuxième division chinoise.

Tom Wiscart-Goetz

Jeune espoir sous les ordres de Christian Corderas ayant intégré l’équipe pro , le jeune international français a été prié de se trouver un point de chute et n’a pas été prolongé par les Sharks.

 

Jerel Blassingame

Partir pour mieux revenir : cela n’a pas été le cas pour le lutin US qui aura été appelé en qualité de grand frère dans un rôle purement symbolique. En fin de contrat, le meneur originaire de Brooklyn ne fera pas partie de l’équipe à venir malgré son nouveau statut de Bosman.

Ils restent 

Tim Blue

Présent au sein de la formation antiboise, le poste 4 Floridien disputera donc sa 8e saison sur la Côte d’Azur. Après un AVC en Décembre 2017 suivi de 6 mois d’arrêt, Tim Blue a prouvé à tout le basket français qu’il était toujours un des meilleurs ailiers-fort du championnat. Malgré des statistiques légèrement en baisse, le joueur trois fois All-Star a compilé 13.4 pts, 4.8 rbds, 1.9 pds pour 12.5 d’éval.

Fernando Raposo

La bonne surprise sur la dernière saison, le pivot arrivé en provenance du BCM Gravelines-Dunkerque a apporté énormément dans la raquette antiboise.

Notre analyse 

Un apport non négligeable aux côtés de Tim Blue : une vision de jeu efficace amenant de la combativité même dans les moments les plus délicats. Le voir rester une saison supplémentaire est une réelle satisfaction suite a sa magnifique saison dans l’élite. Cette saison il tournait à  7.2 pts, 6 rbds, 1 pd pour 9.9 d’éval.

Ils ont rejoint les Sharks 

Gédéon Pitard

Première recrue de l’ère Antic, le meneur arrive en provenance du CCRB à signé pour 2 ans. Ayant exclusivement joué en Pro A tout au long de sa carrière, il apportera sa hargne et son expérience a un groupe qui sera grandement renouvelé et rajeunit. Champion de France 2017 avec l’Élan Chalon, le meneur formé au STB Le Havre à compté pour 4.8 pts, 2.4 rbds, 2.2 pds et 6.6 d’évaluation.

Corentin Carne

Jeune poste 2 formé à l’Elan Pau-Lacq-Orthez, le joueur originaire de Lens n’a pas réussi à faire son trou dans l’effectif de Nanterre 92. Néanmoins, il aura fait un carton contre l’équipe allemande de Bonn en Basket Champions League  (12 pts à 4/5 aux tirs à 3 pts).

En décidant de s’engager avec les Sharks, le joueur déjà passé en Pro B voudra faire ses preuves dans une équipe qui vise le haut de tableau.

Romuald Morency

Petit frère de Jean-Frédéric Morency, le poste 3/4 arrive de Vichy-Clermont.  Au sein d’une équipe auvergnate qui a réalisé, certainement, sa plus belle saison dans l’antichambre de l’élite depuis la fusion, l’ailier polyvalent a joué un vrai rôle dans le dispositif du coach Guillaume Vizade. Il compilait: 7,1 points, 3,7 rebonds et 1,2 passe décisive pour un total de 7,5 d’évaluation en (seulement) 20 minutes de temps de jeu.

Ils passent Pro :

Shawn Tanner

Arrivé à Antibes à l’âge de 15 ans en provenance de la Réunion, Shawn s’est rapidement montré dominant avec les U18 d’Antibes, avant de gagner sa place de titulaire avec les Espoirs . Après deux saisons en championnat Espoirs où il s’est révélé comme un des leaders de la formation antiboise (13,1 points, 4,9 rebonds, 2,1 passes décisives et 1,9 interceptions pour 13,0 d’évaluation en 25 minutes ), Shawn Tanner va véritablement découvrir cette saison le monde professionnel en intégrant l’effectif pro avec un contrat stagiaire.

Mathis Rostomoff

Meilleur rebondeur de l’Equipe Espoir l’an passé (7,4 prises en moyenne en 24 minutes), Mathis s’est également montré dangereux au niveau du scoring avec de belles sorties (20 points, 13 rebonds pour 34 d’évaluation face à Gravelines – 17 points, 15 rebonds en 26 minutes face à Monaco…).

Auteur d’une très belle fin de saison  en championnat Espoirs (11,7 points, 8,7 rebonds, 1,5 passes décisives pour 16,8 d’évaluation sur les 15 derniers matchs), Mathis va signer avec les Sharks un contrat stagiaire et intégrera l’effectif pro pour la saison 2019-2020.

Giuliano Neri

L’international belge U16, U18 et U20 a paraphé avec les Sharks un contrat stagiaire. Arrivé au centre de formation d’Antibes en 2015, Giuliano a peu à peu gravi les échelons pour devenir un cadre de l’équipe Espoirs . Deuxième plus gros scoreur de l’équipe l’an passé et meilleur pourcentage à trois points du championnat Espoirs (41,8% de réussite sur 194 tentatives), il est devenu une véritable menace offensive pour les équipes adverses.

 

By | 2019-06-27T14:28:36+02:00 juin 27th, 2019|News|0 Comments

Leave A Comment