Le petit poucet met une fessée à des Sharks sans dents

//Le petit poucet met une fessée à des Sharks sans dents

Credit Photo : Romain Robini / Antibes Sharks

Cette rencontre est à oubliée le plus rapidement possible tant nos Sharks ont été dominés de A jusqu’à Z. C’est simple, notre équipe a été ridicule ce samedi soir contre Souffelweyersheim alors que mardi elle avait été vaillante malgré la défaite face au SLUC en Leaders Cup.

Faisant jeu égal jusqu’à la moitié du premier quart, les hommes de Nikola Antic ont subit la fougue de l’équipe Alsacienne à l’image de Kentan Facey intenable ce soir avec une évaluation de dingue.
Les stats de Kentan Facey via ProBallers : https://www.proballers.com/basketball/player/15635/kentan-facey/2019/games
Un premier quart-temps qui se terminera en roue libre avec une avance déjà confortable de 9 pts pour les Alsaciens

Un retour de pause ou le BCS continua à dérouler son jeu alors que les Antibois eux étaient en souffrance dans tous les domaines possible et inimaginable en étant dominés aussi bien au rebonds, qu’au passés décisives, ect… Seulement six points auront été inscrit par nos joueurs dans ce 2e quart.
Et avec les stats à la mi-temps cela montre à quel point notre équipe est incapable de proposer autre chose que le shoot à 3 pts

La statistique qui tue à la mi-temps relevée par nos membres : 3/12 aux LF, soit 25% de réussite seulement !!!!! Comment est-ce qu’une équipe professionnelle peut avoir un pourcentage aussi faible sur des lancer francs ?
Une timide réaction de la part de notre équipe au retour des vestiaires avec un Zaid Hearst revanchard malgré un pourcentage aux shoots tout aussi dégueulasse de 3/10 sur la rencontre.
Une légère remontada qui fera passer les Sharks de -17 à -14 points à dix minutes du terme de la rencontre.

Mais c’était sans compter sur la hargne d’une équipe locale en pleine bourre pour continuer leur série de victoires à domicile et assurer une première place méritée avec le plus petit budget de la Pro B.

Vingt points d’écart, voilà ce qui sépare notre équipe de l’actuel leader du championnat au scoring mais en réalité, c’est un véritable fossé aussi bien techniquement que dans l’envie qui sépare les deux équipes.
N’ayons pas peur de le dire, Ukic est une véritable escroquerie, Hearst est juste un croqueur avec des stats dégueulasse depuis plusieurs matchs, Raposo malgré sa bonne prestation en Leaders Cup face à Nancy est aussi inutile que Trevor Thompson la saison dernière.
Trois joueurs cadres, trois joueurs touchants des gros salaires qui font défaut à une équipe, à un club qui vise soit disant le top 4.
C’est aussi à Nikola Antic de se remettre en question, l’homme qui fait que descendre ses joueurs en conférence de presse mais qui s’est tromper dans le recrutement.
Car jusqu’à maintenant, notre joueur US emblématique qu’il cible est le seul à se battre et à montrer la voie aux jeunes joueurs français qui ont montrés qu’il pouvait faire le job quand l’occasion leur été donnée.

Les stats de la rencontre par notre partenaire ProBallers : https://www.proballers.com/basketball/game/418914/souffel-antibes-2019-11-16

By | 2019-11-16T23:56:32+01:00 novembre 16th, 2019|News|0 Comments

Leave A Comment