Si près, si loin !!!

//Si près, si loin !!!
Credit Photo : Ouest-France

C’est un fait, depuis le départ de Julien Espinosa les Sharks n’ont pas gagné une seule fois. Mais force est d’admettre que le niveau de jeu de l’équipe s’améliore match après match.

Vendredi soir, l’équipe de Nikola Antic avait montré de belle chose sur la deuxième période face à l’équipe de l’ASVEL. Une défaite logique au vue des quarante minutes où notre équipe avait manquée d’intensité.

Face au Mans, l’affaire s’est répéter sur une plus petite échelle. Mais force est d’admettre que l’équipe antiboise n’aura rien lâcher ce soir.

Pourtant les premières minutes de la rencontre était pénible à regarder. Aucune agressivité en défense, cruellement mou en attaque, les Sharks été déjà menés 9-1 après 2mn15 de jeu.

Suite à un temps mort du coach antibois, les joueurs passèrent enfin la seconde via l’intermédiaire d’un intenable Taurean Green dans le premier quart-temps. Le trois points au buzzer du meneur Floridien fit un bien fou ! Une petite remontada qui permirent à l’équipe azurénne de recoller au score 21-22 avec un duo Green-Otule efficace avec 7 pts chacun.

Un deuxième quart qui commencèrent tambour battant avec une équipe du Mans qui ne parvenaient pas à faire la loi dans leur propre raquette où ils subissaient l’insolente domination antiboise (81 %).

Des errements qui offraient même aux Sharks l’opportunité de prendre la main dans le 2e quart-temps après avoir connu un début de matches des plus chaotiques. L’équipe du MSB encaissait un 8-0. Les Antibois en profitaient pour se sortir de leur torpeur et grignoter leur retard jusqu’à compter sept points d’avance (24-31, 13’).

En retrouvant quelques valeurs collectives, les Sarthois proposaient un visage plus en rapport avec l’attente placée en eux. Des valeurs collectives avec deux gros shoots longue distance qui permirent à l’équipe de Éric Bartecheky de repasser devant juste avant la pause 54-49.

Et au retour des vestiaire, le traditionnel trou d’air du troisième quart-temps qui caractérise tant notre équipe… +5 à la pause, +12 après deux petites minutes de jeu et c’est le MSB qui attaque la deuxième mi-temps avec le sourire.

Après avoir compté 16 points de retard dans le 3e quart-temps (71-55), le vent tournait dans le bon sens grâce au maladresse du MSB qui avait le chic de remettre les notre équipe dans le coup, des Sharks qui évoluaient sans complexe.

Les antibois n’ont rien lâché pour revenir à seulement 7 petits points 75-69 par l’intermédiaire de Jerel Blassingame et Taurean Green.

Mais malheureusement, le manque de rotation et de lucidité coûteront cher aux antibois par des pertes de balle dans les dernières minutes de la rencontre.

Alors oui, c’est une nouvelle défaite de la part de notre équipe mais il y a quand même du mieux dans le jeu proposé. Trop tard ? Oui malheureusement mais notre équipe peut nous redonner le sourire sur la fin de saison nous sommes preneurs.

By | 2019-04-11T01:33:34+02:00 avril 10th, 2019|News|0 Comments

Leave A Comment