Une défaite qui laisse des regrets car il y avait la place…

//Une défaite qui laisse des regrets car il y avait la place…

Credit Photo : LNB

Les rencontres se suivent et se ressemblent, voilà la conclusion que nous pouvons tirer de la défaite de notre équipe face à Nantes.

Et pourtant, toute une salle à poussée, à retenu son souffle mais le basket se joue sur des petits détails qui coûtent cher. Des détails qui font la différence entre une équipe ou le collectif est huilé contre des individualités.

Les Sharks avaient pourtant commencé pied au plancher en terminant le premier quart-temps avec 11 pts d’avance et un Tim Blue déjà en mode MVP avec 9 pts. Les hommes de Nikola Antic répondaient présent aussi bien en défense qu’en attaque dans les dix premières minutes avant un total échec dans le deuxième quart qui coûtera le match.

Vite pénalisé par les fautes (5 fautes commises en 2mn), notre équipe a été incapable d’inverser la tendance en encaissant un 10-23 pour permettre à l’Hermine d’être devant a la pause.

Un troisième quart-temps ou les nôtres limiterons la casse par l’intermédiaire d’un Morency intenable et permettre ainsi à son équipe d’attaquer le dernier quart-temps avec seulement deux points de retard (55-57).

Un dernier quart qui verra l’Azur Arena prendre feu pour pousser une équipe qui se battait sur la moindre possesion. Mais comme nous vous l’avons dit au début de ce résumé, “le basket se joue sur des petits détails qui coûtent cher”.

Alors qu’il restait une minute trente de jeu, Ukic qui enchaînait les paniers longue distance rentrait un magnifique panier à 3 pts pour faire passer les Sharks devant qui fut refusé…

Un panier refusé à cause d’une faute de Viktor Gaddefors et d’un écran porté qui coûtera le match à une équipe en mal de victoire.

Alors oui, réduire la défaite de notre équipe sur cette action est dur pour Viktor Gaddefors car ce n’est pas le cas mais nous allons vous expliqué pourquoi nous voulons pas rentrer dans les détails de cette rencontre comme vous pouvez le voir.

Nous n’arrivons pas à savoir si nous devons être en colère ou triste de voir notre équipe perdre une nouvelle fois… Alors que certains de nos membres se sont rendus malade la saison dernière des résultats de notre équipe, une certaine forme de lassitude s’est installée dans nos rangs.

Oui, nous sommes derrière notre équipe quoi qu’il arrive mais cela nous empêche pas d’être inquiet pour les matchs à venir car aucun jeu collectif ne fait son apparition malgré l’enchaînement des rencontres. Notre jeu repose sur des individualités, sur le shoot longue distance et les équipes adverses en profite en fermant leur raquette car nous sommes incapable de faire un jeu de pénétration.

L’équipe de Terry Smith a pourtant réalisé une bonne prestation et cela n’a pas empêchée notre équipe d’être au coude à coude dans le money time…

Bref, notre équipe va devoir lutter encore quelques semaines pour sauver sa peau car c’est ce qui l’attend cette saison

Les stats de la rencontre par ProBallers : https://www.proballers.com/basketball/game/418918/antibes-nantes-2019-11-22

By | 2019-11-23T01:36:17+01:00 novembre 23rd, 2019|News|0 Comments

Leave A Comment