Une fin de saison compromise !!!

//Une fin de saison compromise !!!

L’allocution de Emmanuel Macron sur la crise du COVID-19 à peut être mis fin à la saison 2019-2020.

Le Président de la République Française a annoncé qu’aucun événement public n’aurait lieu en France avant la mi-juillet. L’ensemble des acteurs du basket français s’accordent pour dire qu’il n’y a aucun intérêt à terminer la saison 2019/20 sans spectateurs. il apparaît ainsi peu probable que la saison 2019-2020 puisse reprendre, d’autant plus que la très grande majorité des contrats de travail prennent fin le 30 juin.

Juste pour les Sharks, finir la saison avant la deadline du 30 Juin se révèle être une mission impossible car il faudrait compter 2 semaines de préparation physique au minimum et disputer 11 rencontres de championnat sans compter les playoffs sur le mois de Juin.

Autre problème majeur, la fermeture des frontières avec les pays en dehors de l’espace Schengen qui complique la donne. Environ une soixantaine de joueurs sont retournés aux USA aussi bien en Pro B qu’en Jeep Élite. Un manque d’équité donc si le Comité Directeur de la LNB décide de reprendre la saison en cours lors de son prochain rassemblement fin Avril.

Comment faire pour les montées et descente ?

Un gros problème juridique se pose !!! Rien est prévu dans le règlement de la LNB en cas d’arrêt de la saison en cours pour l’unique montée comme pour les trois rétrogradations prévues cette saison.

L’article 263 page 150 est clair la dessus :

Refuser la montée pour une deuxième fois en trois ans au club de Julien Monclar passerait pour un acharnement de la part de la Ligue et le club de l’ADA Blois gagnerait sûrement un procès devant les cours de justice car celui-ci répond à toutes les exigences pour évoluer en Jeep Elite et domine largement le championnat.

Les équipes qui occupent les trois dernières positions en Jeep Elite peuvent encore mathématiquement sauver leur peau. Les reléguer à l’étage inférieur serait une décision hasardeuse pour la LNB qui perdrait la aussi un procès mais aussi la confiance des différents clubs professionnels du basket français.

Décision sans doute fin-Avril ou toute la pression sera sur les épaules du duo Beral-Mimram

By | 2020-04-14T00:17:28+02:00 avril 14th, 2020|News|0 Comments

Leave A Comment