Tout reste à faire !!!

//Tout reste à faire !!!

Credit Photo : Antibes Sharks

Nos Sharks affrontent demain soir l’équipe alsacienne de Souffelweyersheim pour le compte de la 33e journée de Pro B.

Une preview qui sort à seulement quelques heures de la rencontre. Alors qu’ont pensait tous que l’équipe antiboise était sur les bons rails pour le maintien, les victoires de Aix-Maurienne sur le parquet de Quimper et de Poitiers face à Lille pourrait pimenter une fin de saison qui s’annonce compliquée.

Les deux victoires décrochées face à Nantes et Vichy-Clermont n’ont malheureusement pas été bonifiées à domicile face aux équipes de Paris et Blois. Deux équipes d’une toute autre dimension qui disputent un objectif bien différent que nous cette saison : la montée en Jeep Élite.

Ce samedi soir se dressera donc l’équipe de Souffelweyersheim qui occupe actuellement la 13e place avec neuf victoires en 21 rencontres. Un bilan flatteur pour la troupe de Stéphane Eberlin qui dispose seulement du 18e budget avec 892 000€. À l’opposé de l’équipe antiboise qui possède un budget qui frôle les trois millions d’euros.

L’équipe alsacienne possède tout de même quelques arguments pour faire face aux hommes de Daniel Goethals et le premier est le collectif. Avec seulement trois changements depuis le début de la saison, Stéphane Eberlin peut s’appuyer sur des joueurs qui ont une expérience commune alors que les Sharks construisent ce collectif match après match.

Le BCS s’appuie aussi sur des éléments d’expérience et le premier d’entre-eux est Jason Bach. L’ailier originaire de Martinique est un vieux briscard du basket français et peut faire la différence à n’importe quel moment.

Un poste 3 très bien fourni ou il y a aussi le JFL Sylvain Sautier, présent au club depuis 2018, et l’américain Thomas Dustin qui est le deuxième scoreur de l’équipe.

Michael Oguine et Kentan Facey, qui sont les deux autres JNFL de cette équipe, constituent l’épine dorsale de cette équipe.

Côte antibois, le duo Dambrauskas-Wesley va devoir répondre présent pour amener de la vitesse, de la percussion, de la cohésion et du scoring. Trois facteurs déterminants face à une équipe qui voudra une seule et unique chose, se payer le scalp d’une équipe antiboise qui était en Jeep Élite il y a deux saisons seulement.

Chaque joueur va devoir se battre, s’arracher pour apporter sa pierre à l’édifice. Un édifice qui se doit d’être assez solide pour aller chercher une seule chose : le maintien en Pro B.

By | 2021-04-30T23:51:07+02:00 avril 30th, 2021|News|0 Comments

Leave A Comment